Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2006 2 17 /10 /octobre /2006 14:35

Faute politique, erreur financière - octobre 2006

Les négociations qui s'engagent sur le futur contrat de projets Etat-Région pour 2007-2013 s'annoncent difficiles. La décision de l'État de priver la Lorraine de près de 200 millions d'Euros est un véritable recul de l'intervention publique en direction d'une région particulièrement touchée par les délocalisations et restructurations. Pour exemple, les crédits en matière d'emploi et de formation passeraient de 100 à 25 millions d'Euros...

Dans un tel contexte, la mobilisation de tous est nécessaire sauf pour ceux qui acceptent le principe d'une réduction du soutien aux collectivités locales. Alors que l'adage "l'union fait la force" s'est vérifié bien des fois pour défendre les projets de territoires ; alors que les Régions se mobilisent, au delà des clivages ; en Lorraine, les élus de droite boycottent les réunions de concertation. Un seul objectif : tenter d'isoler, dans la négociation avec l'État, le Président du Conseil Régional. Un risque majeur pénaliser l'ensemble des Lorrains.

Que penser d'une telle attitude à visée politicienne, guidée par le "chacun pour soi" ?

Que dire de la déclaration de Madame le Maire de Bar-le-Duc apportant son soutien à ce boycott ?.... Sinon dénoncer la faute politique, face à ses engagements envers les Barisiens et les Lorrains. Dénoncer les conséquences financières pour Bar-le-Duc alors que leaders des grandes villes lorraines tirent déjà la "couverture à eux" et défendent leurs propres dossiers dans les "palais parisiens".

Enfin, que pèsera Bar-le-Duc dès lors que son avenir dépendra en grande partie des réseaux parisiens et des miettes que voudront bien lui laisser ses amis politiques ? La responsabilité politique aurait privilégié la concertation aux affrontements pré-électoraux. Il reste à espérer que cette erreur ne sera pas fatale à Bar-le-Duc.

Partager cet article

Repost 0

commentaires