Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 23:03
Il s'agit de l'émission 12/13 diffusée le 04 mars 2008 ; la séquence se trouve commence à 07.53 et se termine à 10.32

Voici l'émission du soir

Attention, cette retransmission ne sera (peut-être) visible que quelques jours
Repost 0
Published by Roland - dans actualités
commenter cet article
11 décembre 2007 2 11 /12 /décembre /2007 21:43
PC110007-copie-1.JPG"Les défis de l'écriture", manifestation régionale organisée par les quatre Centre de ressources Illettrisme de Lorraine a proposé aux personnes participant aux ateliers d'écrire, oui d'écrire un texte sur le thème "Une forêt pour qui, pour quoi ?".

La remise des prix a eu lieu
ce mardi 10 décembre à Ligny en Barrois.

Nelly Jaquet, Conseillère régionale représentait le Président Jean-Pierre Masseret. Elle a remis l'un des prix à un groupe de femmes qui avait participé à cette manifestation.



PC110004.JPG
De gauche à droite : Madame Van Berten, Nelly Jaquet (Conseillère régionale), François Dosé (Maire de Commercy, ancien Député de la Meuse) Mathieu Klein (Vice président du Conseil régional de Lorraine), Claudine George-Remetter (Société des Poètes Artistes de France) au cours de cette manifestation.
Repost 0
Published by Roland - dans actualités
commenter cet article
29 octobre 2007 1 29 /10 /octobre /2007 21:08
PA190003.JPGNelly Jaquet, Conseillère régionale représentait Jean-Pierre Masseret le Président du Conseil régional à l'occasion de l'inauguration du Pôle petite enfance. Voici le texte de son intervention :

"Il est toujours agréable pour un élu d’inaugurer un équipement qui a vocation à assurer davantage de services à la population. Alors qu’il est parfois difficile d’expliquer concrètement à nos concitoyens les motivations de nos choix politiques et où va l’argent de leurs impôts, l’occasion nous est donnée aujourd’hui, aux uns et aux autres, d’illustrer l’engagement de l’action publique.

Cette opération a mobilisé beaucoup d’énergie tant dans sa conceptualisation que dans sa mise en oeuvre. Elle a vocation a assurer une offre de service dans un domaine qui nous est cher : la petite enfance et devrait répondre à une demande récurrente émanant de particuliers mais aussi d’entreprises et de collectivités. Enfin, la délocalisation de cette offre sur ce quartier de la côte Ste Catherine est une première étape d’une volonté partagée de lui redonner une autre image : celle d’un quartier dynamique qui participe au développement de notre ville.

C’est la raison pour laquelle ce projet a su retenir l’attention de nombreux financeurs, le Conseil Régional participant pour sa part à hauteur de 124 000 € dans le cadre de sa politique de développement des territoires : un développement que nous voulons solidaire, équilibré et durable. Développement Solidaire parce que nous pensons que les territoires les plus riches doivent contribuer au développement des plus pauvres ; développement équilibré dans l’organisation des services offerts à la population et durable par souci d’efficacité, dans la durée.

C’est dans cet esprit que le Conseil Régional a déterminé dès le mois de juin les nouvelles orientations de sa politique d’accompagnement des territoires. Il s’agit de mieux soutenir les territoires ruraux en créant l’initiative par des appels à projets et, avec les départements qui le souhaiterons, en facilitant la coordination dans le montage  des dossiers. Ce sont 24 millions d’€ qui seront mobilisés sur quatre ans au profit des territoires ruraux auxquels il convient d’ajouter 30 millions affectés aux programmes de réhabilitation urbaine. Et, dans ce domaine, ce quartier de la Côte Ste Catherine est tout particulièrement concerné puisque dès 2005 le Conseil Régional a inscrit 2 Millions d’€ en vue d’accompagner les actions qui seront engagées en faveur du développement et de l’amélioration du cadre de vie de ce quartier.

Aujourd’hui nous inaugurons un bel équipement, demain je l’espère d’autres opérations pourrons voir le jour. Reste pour vraiment réussir à donner une âme à ces réalisations. Ce sera la tâche à laquelle il nous faudra nous atteler ; une tâche partagée par tous : politiques, professionnels mais aussi habitants de ce quartier. Outre une offre en matière de garde d’enfant, cet équipement doit pouvoir évoluer.  Il peut devenir un magnifique outil d’expérimentation en faveur du développement de l’enfant, contribuant ainsi, pour une part, à la construction de l’adulte, du citoyen qu’il sera, demain.

En quelque sorte,  un pari sur l’avenir !

Repost 0
Published by Roland - dans actualités
commenter cet article
3 septembre 2007 1 03 /09 /septembre /2007 12:21
Aménagement du Centre Ville : contribution des élus municipaux de la minorité

La restructuration du centre ville sera l’un des projets majeurs de la future équipe municipale. C’est la raison pour laquelle au cours de l’été les Barisiens ont été destinataires d’une enquête réalisée par la municipalité, portant sur son aménagement. Barisienne et élue municipale, je souhaite  apporter la contribution des élus de la minorité à cette consultation publique.

- Un préalable : définir les enjeux.

Pour donner un sens réel à cette consultation il convient de l’inscrire dans un véritable projet d’urbanisme élargit à tout le cœur de ville. Le déménagement de la clinique et les transferts à venir  de la caserne des pompiers et des ateliers municipaux tout comme le projet de contournement de la rue de véel, ouvrent de nouvelles perspectives pour changer le visage de notre ville.
Dès lors, cette consultation doit  au préalable fixer le cadre général, les objectifs poursuivis et les moyens à y affecter,  l’aménagement du centre ville n’étant qu’une première étape d’un processus de revitalisation destiné à redonner un nouveau souffle à notre ville.

- Une consultation citoyenne !
Au regard des enjeux, les barisiens à la fois citoyens, contribuables et consommateurs sont les plus â même pour apprécier les besoins non satisfaits.  Mais, pour dégager des perspectives répondant aux besoins exprimés, cette consultation ne se peut se limiter à la définition du périmètre de l’offre commerciale et de services ou à la création d’un parkings.
On aurait donc tout à gagner à privilégier la consultation citoyenne à une « enquête de consommateurs »en permettant aux barisiens de devenir de réels acteurs  dans ce projet. Toutefois, je ne doute pas de la capacité de nos concitoyens à s’approprier la démarche pour faire remonter leur vision du devenir de notre ville.
C’est de cette contribution dont nous avons un réel besoin.

- créer un véritable « lieu de vie »
Trop souvent qualifiée de « belle endormie » notre ville doit retrouver une nouvelle dynamique en s’appuyant sur l’attractivité, encore trop timide, de la zone d’activités de la Grande Terre. Or aujourd’hui beaucoup reste à faire et rien de laisse présager d’une telle ambition dans la démarche présentée par Madame le Maire, aux barisiens.

Pour ma part j’ai la conviction que le programme de réhabilitation du centre ville ne doit pas se limiter à de simples aménagements destinés à faciliter l’accès aux commerces. La revitalisation de ce quartier passe par une véritable politique du logement adaptée aux besoins de la population, une redynamisation de ce quartier et une diversification de l’offre commerciale et de services. Le cœur de ville doit devenir un véritable espace de vie, attractif par son offre mais aussi par sa configuration, ses espaces de détente, ses animations…
Quant au stationnement, avant toute création nouvelle il convient en premier lieu d’en réorganiser l’usage en dissociant la demande émanant des salariés exerçant dans ce secteur de celle des utilisateurs de services tout en n’ignorant pas les besoins de courte durée indispensables à certaines activités. Quant aux transports urbains, ils devront davantage adapter leur offre aux besoins des usagers du centre ville (jour de marché, cadencement des dessertes…).
Quant à la création d’une zone piétonne, c’est une bonne initiative mais elle nécessitera, pour être attractive, une réorganisation complète de l’offre commerciale sans oublier, pour maintenir certains services, le développement d’arrêts minute de proximité.

Enfin, Bar le Duc dispose d’un capital sous exploité : l’Ornain et ses berges richement arborées offrant un cadre de qualité. Il est donc regrettable que le périmètre proposé pour qualifier le centre ville fasse l’impasse sur ce secteur qui mérite d’être valorisé. Quant à la rue du Général de Gaulle, véritable liaison avec la future gare multimodale, elle devrait à terme devenir  une artère à enjeux. La soustraire à la réflexion serait donc une erreur.

- Des questions  sans réponse : Quelle sont  les ambitions de Mme le Maire ?
Voilà près de 15 ans  que le centre ville fait l’objet d’engagements électoraux de l’actuelle majorité municipale.  Or,  beaucoup de barisiens s’interrogent aujourd’hui sur  le devenir du centre ville .  Quelle sera donc l’ampleur de son  projet ? S’oriente t’elle vers un véritable projet d’urbanisme déterminant pour le développement économique de ce quartier ou se limitera t’elle à la réalisation d’aménagements destinés à sauvegarder une activité commerciale en souffrance ? Est-elle déterminée à reprendre la main ?
Repost 0
Published by Roland - dans actualités
commenter cet article
27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 09:08
Ce dimanche matin 6 août, à l'issue d'une compétition régionale, l'ASM Bar avait organisé l'inauguration de ses nouveaux locaux dans l'enceinte du stade de Marbeaumont.

Le vainqueur Pascal Tournois et le Président William Pfister.

Et Christophe Erard
















On va couper le ruban.


L'heure des discours officiels.











p8260023-1.jpg Nelly Jaquet s'entretient avec le Président de l'ASM Bar et la secrétaire de l'OMS (Office Municipal des Sports)
Repost 0
Published by Roland - dans actualités
commenter cet article